Conseils Pour Bien Parler Anglais

Les 3 questions de dieu Page de votre logement

À la construction de la graphique il faut respecter une série d'exigences. Avant tout le graphique doit être assez évident, puisque tout le sens de la graphique dans celui-là et comprend pour évidemment représenter les paramètres statistiques. En outre le graphique doit être expressif, facile à comprendre et clair. Pour l'exécution des exigences énumérées ci-dessus chaque graphique doit insérer une série d'éléments principaux : l'image graphique; le champ du graphique; les repères spatiaux; les repères gradués; du graphique.

Dans le praticien de l'analyse ekonomiko-statistique on utilise de divers aspects des tableaux statistiques se distinguant par un divers nombre et le caractère des ensembles, une diverse structure du sujet et le prédicat, la structure et le rapport des signes formant ils.

Selon le caractère de la variation, les signes se divisent, comme on le sait, sur : attributif et quantitatif. Cette division définit les particularités de la décision du deuxième problème des groupements, à savoir - la définition du nombre des groupes mis en relief. Au choix en qualité de certains signes attributifs, on peut mettre en relief seulement quantité strictement définie de groupes. En particulier au groupement de la population selon le plancher peut être mis en relief...

Ici les deux prédicats (de prix et d'espèce) sont étroitement liés l'un avec l'autre. On peut analyser non seulement la quantité d'actions acquises selon les aspects et les conditions, mais aussi définir le nombre privilégié et les actions de capital acquises sur de différentes conditions de prix. Donc, à l'élaboration complexe du prédicat chaque groupe des entreprises ou chaque entreprise peuvent être caractérisé en particulier par une diverse combinaison des signes formant le prédicat.

La valeur relative dans la statistique s'appelle le paramètre exprimant le rapport quantitatif entre les phénomènes. Il réussit à la suite de la division d'une valeur absolue en une autre valeur absolue. La valeur avec qui nous produisons les comparaisons s'appelle la raison ou la base de la comparaison.

Par la valeur du signe les intervalles se subdivisent sur égal et inégal. Les intervalles égaux sont appliqués dans les cas où le changement du signe à l'intérieur de l'ensemble se passe régulièrement. Le compte de la valeur de l'intervalle égal est produit selon la formule :

Si la distribution du signe à l'intérieur de l'ensemble non uniforme, on utilise les intervalles inégaux. Les intervalles inégaux peuvent être augmentant progressivement et diminuant progressivement. Souvent au groupement on applique de soi-disants intervalles spécialisés, i.e. tels, qui sont définis à partir du but de l'étude et l'essence du phénomène. Par exemple : au groupement ayant pour but de caractériser la population apte au travail du pays on utilise les intervalles de cinq ans de l'âge des gens.

Les paramètres relatifs peuvent s'exprimer dans les coefficients, les pour-cent,, ou être les nombres concrets. Si la base de la comparaison est acceptée pour 100, 1000 ou 10 000, le paramètre relatif s'exprime en pourcentage (le %), du (%) et du (%).

Les fréquences sont des nombres des variantes séparées ou chaque groupe de la série de variation, i.e. c'est les nombres, montrant, comment il y a souvent n'importe quelles variantes parmi la distribution. La somme de toutes les fréquences définit le nombre de tout l'ensemble, son volume.

L'échelle graduée s'appelle la ligne, les points séparés de qui peuvent être lus comme les nombres définis. L'échelle a une grande signification dans le graphique et insère trois éléments : la ligne (ou le porteur de l'échelle), le nombre défini des points marqués avec les petits traits, qui sont disposés sur le porteur de l'échelle en ordre défini, la désignation en chiffre des nombres correspondant aux points séparés marqués.

Le groupement, à qui groupes sont formés pour un signe, s'appelle le temps mort. Pour la caractéristique du phénomène il arrive insuffisamment casser l'ensemble aux groupes de quelque signe homogène. Dans ce cas construisent les groupements complexes.